Accueil > Economiser l’énergie > L’étiquetage environnemental se développe

L’étiquetage environnemental se développe

(26/10/2010)

Catégorie : Economiser l’énergie


La secrétaire d’État à l’environnement l’a annoncé, l’étiquetage environnementale sera obligatoire dans certains secteurs pour juillet 2011.

La secrétaire d’État à l’environnement, Chantal Jouanno,

l’a annoncé, l’étiquetage environnementale sera obligatoire dans certains secteurs pour juillet 2011.

Cette nouvelle réglementation concerne, pour l’instant, uniquement certains produits alimentaire, de l’habillement et de l’électroménager. Cet étiquetage sera en test pendant une durée de 1 an. elle aura pour but de révéler notre côté « consom’acteur » en nous indiquant la consommation de carbone, d’eau, les rejets toxiques et la durabilité des ressources naturelles liées à ces produits.

Dans le domaine de la menuiserie, qui n’est pas encore concerné par cette obligation réglementaire, les choses ont déjà commencé à bouger. Le fabriquant de porte d’entrée Bel’m vient de créer son étiquette environnementale. Elle est le reflet de la démarche d’éco-conception du constructeur.

Concrètement cette étiquette donne lieu à une lettre pour chaque produit. Celle-ci allant de A à G. Le processus de calcul prend en compte plusieurs données calculée sur l’ensemble du cycle de vie du produit. C’est à dire :

– la fabrication (la gestion des ressources naturelles, la consommation d’énergie liée à la production, les émissions de gaz à effet de serre et la toxicité)

– l’usage (l’affaiblissement acoustique lié à une bonne isolation, l’étanchéité à l’air et les déperditions thermiques)

– la fin de vie : la recyclabilité

Pour définir cette étiquette, Bel’m a notamment utilisés des analyse du cycle de vie réalisées en accord avec les normes en vigueur et validées par des spécialistes (revues critiques réalisées par le CSTB).


Bookmark and Share

Laissez votre commentaire ci-dessous



Ajouter une photo


*