Accueil > Economiser l’énergie > L’eau virtuelle : consommation d’eau pour la fabrication d’une porte

L’eau virtuelle : consommation d’eau pour la fabrication d’une porte

(23/11/2010)

Catégorie : Economiser l’énergie


L’eau virtuelle. Ce concept permet de prendre conscience de notre consommation d’eau de façon globale.

L’eau virtuelle : définition :

L’eau virtuelle est un concept inventé par le scientifique anglais : Tony Allan. Sa découverte permet de prendre conscience de notre consommation d’eau de façon globale. C’est-à-dire non plus uniquement l’eau que nous consommons directement mais également les litres qui ont servis à la production des biens de consommation.

En pratique :

Personnellement, je pensais quand buvant ma tasse de café je ne consommais que l’eau contenue dans celle-ci. J’étais bien loin du compte puisqu’en réalité il faut 140 litres d’eau pour produire 1 tasse de café !

Après avoir découvert ce concept dans un article de Terra éco, j’ai voulu savoir ce qu’il en était pour nos portes d’entrée.

Et là j’avoue que la surprise a été plutôt bonne. En moyenne en France, la production d’une porte en alu ou en bois, en usine, engendre la consommation d’environ 260 l d’eau. La consommation d’eau virtuelle globale comprenant les matières premières engendre :

o Porte Alu : 4000 litres

o Porte Bois : litres 1700 litres

o Porte Acier : litres 2100 litres

Un chiffre qui est loin des 11 000 litres d’eau nécessaires à la fabrication d’un jean. J’avais tendance à croire que plus le produit était complexe à fabriquer, plus sa consommation d’eau virtuelle était élevée. Finalement on constate que ce n’est pas forcément le cas.

Nous avons donc encore de nombreux progrès à faire pour réduire notre facture d’eau !

Quelques exemples :

Un steak de bœuf de 300 g : 4 650 litres d’eau (soit l’équivalent de 23 baignoires !)

1 litre de jus d’orange : 850 litres d’eau

Une bouteille de lait : 1 000 litres d’eau

Un jean : 11 000 litres d’eau (soit 55 baignoires)

Pour en savoir plus rendez-vous sur le site de Terra eco


Bookmark and Share

Laissez votre commentaire ci-dessous



Ajouter une photo


*



Les commentaires des internautes

  1. Internautedu44

    Bonjour,

    D’accord une porte engendre 260l d’eau…
    Votre site est là pour apporter de l’originalité sur la porte d’entrée si j’ai bien compris…Mettre les lecteurs devant ce fait (ok ça reste de la culture) peut légèrement penser qu’il faut qu’ils gardent leur ancienne porte (à l’heure actuelle « opérationnelle ») afin de ne pas engendrer plus de consommation d’eau « inutile »…

    Une prise de conscience certes mais très contradictoire avec ce que vous essayez de mettre en avant….

    Là en tant que simple internaute, je me demande quel est l’objectif de ce site…Sans vous offenser…

    Cordialement….

    Note: Site recommandé par une entreprise qui vend des portes d’entrées, je me demande si elle trouve vendeur ce genre d’article…Cela reste mon avis…

    Une pensée à faire partager je pense…

  2. Sandrine

    Votre remarque, Internaute du 44, est très intéressante. Le but de cet article était de nous faire réfléchir sur notre consommation d’eau quelle soit virtuelle ou réelle. Bien sûr, on peut considérer que changer sa porte engendrera la consommation de 260 l d’eau supplémentaires. Cependant changer sa porte pour une nouvelle ayant une meilleure étanchéité thermique peut permettre de réduire sa consommation d’énergie. La baisse des dépenses énergétiques liées à cette nouvelle porte peut donc justifier la consommation de 260 l d’eau.
    De plus lorsque l’on voit les litres d’eau nécessaires pour une bouteille de lait ou un jean, les chiffres sont nettement plus alarmants et pourtant nous n’arrêtons pas de boire du lait ou de porter des jeans.
    Le but, à mon avis, n’est pas d’arrêter de consommer mais plutôt d’essayer tous ensemble de trouver des solutions pour consommer de façon plus responsable.

  3. desnoulet

    L’eau un bien précieux